A première vue, on s’imagine avoir changé de continent et pourtant non. Je suis en plein centre de la ville de Zürich, à côté du lac. La promenade qui longe celui-ci est digne d’un film. Des artistes l’animent, les vagues et les cygnes forment un paysage digne d’une carte postale et les touristes profitent de la situation paradisiaque pour faire la pose. Quelque chose au loin suscite tout de même mon attention, un muret rouge au design asiatique. Pour une fois ma curiosité m’aura fait découvrir une perle.

Photo: OùQuoiComment (ST)

Bienvenue dans les Jardins de Chine, à Zürich.

De base, pour pouvoir visiter ce jardin il vous faudra débourser 4 CHF pour un adulte, mais comme le jour où je m’y suis rendu un bâtiment était en rénovation j’ai pu visiter le parc pour un franc symbolique. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, rien que passer la porte du jardin vous fait changer de monde. Le tout est vraiment réaliste. Vous ne l’apercevez pas sur la photo, mais à l’entrée du parc, le surveillant m’a raconté qu’il avait un tigre spécial. Dans la bouche de celui-ci, vous trouverez une balle qu’il faudra tourner. En réalisant cela et en pensant à un vœux, cela le réalisera. J’ai pensé de tout cœur à quelque chose, bien que sur le moment j’ai eut des milliers d’idées, à voir ce que l’avenir me réservera.

L’entrée dans le parc est tout aussi originale, en rentrant avec le pied droit en premier, cela vous apportera de la chance d’après l’histoire du lieu. Ces jardins ont été offerts à la ville de Zürich par celle de Kunming. Les deux citées sont jumelées ensembles. Ce jardin est le plus grand d’Europe.

Photo: OùQuoiComment (ST)

Je n’ai pas de mots. La promenade que je longeait depuis quelques heure était magnifique, mais rien que d’avoir posé mon pied dans ce lieu je ne savais plus quoi penser. Tout était si calme, si parfait. Pas la moindre incohérence. Au loin un homme était sur un banc, les jambes en croix et il méditait. Cela ne m’avait pas surpris plus que temps car il n’y avait pas un bruit dans le parc. On entendait juste l’écoulement de la rivière que je m’apprête à enjamber.

Photo: OùQuoiComment (ST)

Au loin je vois une maison avec une porte ouverte. J’éspère que celle-ci est accessible au public et fort heureusement, c’est le cas. Je décide donc de rentrer pour y faire un tour et je découvre une salle aux décors asiatiques. Tout est à nouveau magnifique, jusqu’au moindre détails. Je n’ai pas osé m’asseoir sur le mobilier pour éviter de caser quelque chose. Au fond un grand tableau est également accroché contre la paroi, celui-ci m’a particulièrement attiré. Je suis allé le contempler de plus proche.

Photo: OùQuoiComment (ST)

Au centre du parc, une petite maison posée sur l’eau m’a attiré. J’ai décidé de marcher jusqu’à celle-ci pour voir de plus près de ce qu’il s’agissait. Je n’ai pas spécialement de mots pour décrire la construction si ce n’est que son plafond en bois orné de multiples fresques était grandiose. D’un dragon à de nombreux ornements, comme quoi lever la tête de temps en temps de son smartphone fait découvrir de belles choses.

Photo: OùQuoiComment (ST)

Si vous souhaitez vous y rendre, je ne peux que vous le recommander. Vous trouverez sur OùQuoiComment en cliquant sur le lien ci-dessous toutes les informations pour vous y rendre ainsi que les horaires d’ouvertures. Lors de votre prochaine visite, tagguez-nous sur vos photos Instagram : @ouquoicommentch .

⇒ Voir sur OùQuoiComment.

Chinagarten Zürich